En détail

Les causes de l'hydrocéphalie chez les chats


L'hydrocéphalie chez le chat est une grave malformation de la tête. Les causes de la maladie, également connues sous le nom de tête d'eau, n'ont pas encore été entièrement étudiées. En savoir plus sur la maladie rare ici. Contrairement à ce chat mannois en bonne santé, les chats atteints d'hydrocéphalie ont généralement une tête plus grosse - Shutterstock / esdeem

L'hydrocéphalie peut être congénitale chez le chat ainsi que plus tard causée par diverses causes. L'hydrocéphalie congénitale se manifeste, entre autres, par un bombement ou une hypertrophie du crâne vers l'extérieur. Les yeux sont souvent poussés vers l'extérieur, ce qui fait souvent plisser les pattes de velours.

Causes génétiques possibles

Le cerveau est entouré de liquide cérébral qui protège l'organe. Chez les chats atteints d'hydrocéphalie, la relation entre la production et l'apport de ce liquide, également connu sous le nom de liquide céphalo-rachidien, est perturbée. Le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans les ventricules cérébraux, les faisant se dilater sous la pression qui en résulte.

Dans la plupart des cas, l'hydrocéphalie est congénitale, elle peut donc être due à des causes génétiques et survient donc souvent au cours des premiers mois de la vie. Il peut arriver que la tête du chat s'élargisse dans l'utérus. Avec les chatons, la masse du crâne n'est pas encore aussi ferme et peut être déplacée et modifiée si le cerveau gonfle à l'intérieur. D'où le symptôme de l'élargissement du crâne.

Hydrocéphalie: Tête d'eau rare de la maladie du chat

Le terme hydrocéphalie vient du grec et peut être traduit par tête d'eau. Ici ...

Autres causes d'hydrocéphalie chez le chat

La tête d'eau peut également être attribuée à d'autres raisons. Par exemple, les parasites, les virus et les tumeurs peuvent causer la maladie plus tard dans la vie. Les kystes, les champignons et les bactéries peuvent également être utilisés comme déclencheurs. Étant donné que la calotte crânienne ne change plus chez les chats plus âgés, le cerveau gonflé se presse contre le crâne de l'intérieur. Cela peut avoir de graves conséquences telles que des convulsions, des étourdissements, des évanouissements ou de l'épilepsie.